L’épopée de Gilgamesh

Cette histoire a été trouvé sur une tablette en argile en Babylon qui se situé en Irak. Gilgamesh est un personnage héroïque de la Mésopotamie, roi de la cité d’Uruk vers 2650 av. J.-C. Sa mère une déesse immortelle et son père est humain. Il commence à se rendre compte qu’il ne sera pas immortel. Gilgamesh est un roi injuste pour son peuple d’Uruk, il l’a obligé de construire une immense muraille autour du grand Uruk. Le peuple demande aux dieux de trouver une solution pour arrêter l’injustice de Gilgamesh. La déesse Oruro répond en créant un homme Enkidu fait de terre avec des cheveux épais couvrant son corps .Il vit dans la nature et mange, des ‘herbes sauvage et boit de l’eau avec les animaux. Il est fort et brutal mais a un caractère contraire à celui de Gilgamesh. Enkidu sauve les animaux du piège de pêcheurs qui vivent de la pêche. Les pêcheurs réclament au roi Gilgamesh que celui-ci ordonne à femme de son temple Shemkhat d’attirer Enkidu pour avoir une relation sexuelle avec elle, elle lui enseigne la vie civile, la façon de manger, de s’habiller et de boire du vin. Elle veut le transformer en homme civilisé. Le plan du roi Gilgamesh est réussi, puisque Ankido est devenu civilisé .par la suite La femme a commencé à dire à Ankidu la force de Gilgamesh et combien il est injustice avec son peuple. Il décide de défier Gilgamesh pour l’obliger à changer. Les deux luttent farouchement, ils sont proches de la force, mais finalement Gilgamesh est victorieux,. Après ce combat, les deux sont devenus des amis proches. Gilgamesh toujours de devenir éternel, un jour, il décide d’aller dans une forêt de cèdres pour couper tous ses arbres, mais d’abord il doit tuer le garde forestier, une créature énorme et laide nommée Khumbaba. Mais Cette forêt de cèdres était l’endroit où vivaient tous les dieux. Gilgamesh et Ankidu commencent leur voyage vers la forêt de cèdres après avoir reçu la bénédiction de Shamash, le dieu du soleil. Pendant le voyage, Gilgamesh a une série de visions, mais Ankidu son ami, qui était dans son esprit, prend peur à l’idée de tuer le garde forestier. Gilgamesh pense que ses rêves portent la raison de la victoire et se sentant insultée et humiliée, elle demande à son père, Ano, de le venger. Quand ils atteignent la forêt, ils commencent à abattre ses arbres. La garde forestière Khumbaba s’approche d’eux et un terrible combat commence entre eux.

Les deux amis réussissent à le tuer. Le meurtre du garde forestier a provoqué la colère de la déesse de l’eau, Enlil, qui était la maitresse de Khumbaba. La maladie commence à ronger le corps d’Ankido, l’ami proche de Gilgamesh et meurt. Après la mort du gardien de la forêt, le nom de Gilgamesh devient très connu, Ishtar la fille du dieu du ciel essaye de se rapprocher de Gilgamesh pour l’épouser, mais Gilgamesh refuse. Elle se fâche et demande à son père, Ano, de venger sa fierté. Ano envoie un taureau sacré du ciel, mais Enkidu réussit à attraper la corne du taureau et Gilgamesh le tue. Après la mort du Saint-Taureau, les dieux font une réunion pour punir Gilgamesh et Ankido pour avoir assassiné une créature sainte. Les dieux décident de tuer Ankidu parce qu’il est un humain, mais pas Gilgamesh parce qu’il est un demi-dieu. Après sa mort, Gilgamesh est très triste. Il refuse d’enterrer le corps pendant une semaine jusqu’à ce que les vers commencent à sortir du corps d’Ankidu. Puis Gilgamesh l’enterre et part dans la nature à l’extérieur d’Uruk. Il abandonnait ses vêtements de luxe et commence à porter des peaux d’animaux. En plus du chagrin de Gilgamesh au sujet de la mort de son ami proche Ankidu. Il est effrayé de mourir un jour, car il est un aussi humain et l’humain n’est pas éternel. Pour que Gilgamesh trouve le secret de l’éternité Il doit trouver la seule personne qui a réussi à être éternel, qui se nomme Utnabshtm. Pendant sa recherche, il rencontre la déesse Sidoori, qui était la déesse du vin. Sidoori offre une série de conseils à Gilgamesh, c’est-à-dire qu’il profite ce qu’il lui reste de sa vie au lieu de courir après la vie éternelle et qu’il soit heureux. Mais Gilgamesh a insisté sur sa quête pour atteindre Otnabshtm pour connaître le secret de la vie éternelle. Sidoori envoie Gilgamesh traversé la mer des morts pour atteindre Otnabshtm. Ce dernier qui voit l’insistance de Gilgamesh dans sa quête pour l’éternité lui offre une chance de devenir immortel. Si Gilgamesh restait vigilant et ne dormait pendant 6 jours et 7 nuits, il atteindra la vie éternelle, mais Gilgamesh a échoué dans ce test, et il insiste auprès d’Otnabshtm et sa femme pour trouver une autre façon pour lui d’obtenir l’immortalité. La femme d’Otnabstam décide d’aider Gilgamesh. Elle lui a annoncé qu’il y a une herbe magique sous la mer. Cette herbe est capable de ramener la jeunesse à Gilgamesh. Il donc plonge dans les profondeurs de la mer. Enfin, Gilgamesh parvient à déraciner l’herbe magique qui rajeunit le jeune homme. Il a décidé de l’emmener à Uruk pour la tester sur un vieil homme avant de le prendre. En rentrant, lorsqu’il se lave dans la rivière, l’herbe est volée par un serpent qui va, par la suite, manger l’herbe. Gilgamesh est retourné à Uruk avec les mains vides et, sur le chemin du retour, il voit la grande muraille qu’il avait construit autour Uruk. La fin de l’épopée parle de la mort de Gilgamesh cet de la tristesse du peuple que sa perte a causé.

Par Aida Al Khatib