Accueil de nuit

Le vendredi 20 octobre 2017, Armando, Francis, Alexiana, Thomas, Micaela et moi-même sommes allés aux portes ouvertes de l’Accueil de nuit organisé par l’Armée du Salut en collaboration avec le Centre Social Protestant, l’ATD quard-monde et le Café Cornavin. Il y avait plusieurs choses à manger notamment des hot-dogs, des frites, de la salade et des gaufres. Beaucoup de monde s’y étaient rendus, ceux qui travaillent dans les différentes associations ou bien certains passants qui viennent régulièrement à l’Espace Solidaire Pâquis par exemple. On y a même croisé le conseiller d’Etat genevois Mauro Poggia ainsi que la ministre de la cohésion sociale de la ville de Genève, Esther Alder. Ensuite, nous avons visités l’accueil de nuit, les hommes et les femmes y font chambre à part, ils disposent de douches, de quoi manger et de quoi se raser notamment.

Fabio

J’étais surprise du fonctionnement qui est disposé dans l’accueil de nuit, c’était la première fois que je visitais un. L’accueil ouvre 19 :30. Le rez-de-chaussée accueille les femmes et le premier étage appartient aux hommes. Il y a un couloir pour les femmes et deux couloirs pour les hommes. Il y a des douches à disposition, mais les horaires sont matinaux, 7 :30 à 8 :30. Les employés les réveillent à 8 :00, et ils doivent quitter les chambres à 8:30. Ils ont ensuite droit à petit déjeuner, et ensuite ils quittent les lieux et reviendrons surement le soir venu pour bénéficier d’une nuit à l’abri du froid qui commence à s’installer. Chaque nuit coûte 5.- et ils ne peuvent pas dépasser les 10 jours de suite. Seul un peu plus de 30 personnes peuvent bénéficier de cette aide.

Alexiana