3’000 francs pour 100 jours de travail !

Le 18 juillet 2017, des personnes du syndicat interprofessionnel de travailleuses et travailleurs manifestaient devant un restaurant dont la rénovation venait de se terminer. Les syndicalistes se plaignaient de l’exploitation orchestrée par l’entreprise Kikro SA des deux employés qui se sont occupés du nouveau commerce des Pâquis. En effet, les deux travailleurs ont été payés 2900 franc net chacun pour plus de 776 heures de travail. Cette somme est totalement dérisoire et la situation devient encore plus préoccupante lorsque l’on sait que les deux hommes se sont fait menacer par le patron qui était muni d’un pistolet. Le SIT souhaite demander à ce que les ouvriers se voient versés un somme d’environ 24’000 francs avec une fiche de salaire ainsi qu’une déclaration aux assurances sociales. Personnellement, je trouve que c’est inadmissible d’exploiter des gens ainsi. De plus, ce fameux patron est un multimillionnaire magnat de l’immobilier, qui a tout à fait les moyens de rémunérer ses employés de manière convenable mais qui en réalité a plutôt choisi de les exploiter. Il avait déjà été condamné pour avoir extorqué des prostitués. Il est assez étonnant de voir ce genre de choses dans un pays comme la Suisse, pays qui est réputé pour sa qualité de travail ainsi que ses bonnes conditions de travail.