Une organisation de paysans de l’Inde a décidé de marcher de New Delhi à Genève

Rencontre avec Rajagopal, un des organisateurs de la marche

Mardi 11 Juillet de 10:30 à 14:00

ESPACE SOLIDAIRE PÂQUIS, Rue de Berne 49

 

Le but de la marche est de redonner aux personnes les plus démunies, tout au long de son parcours, le courage et la confiance de s’organiser, pour obtenir la place digne dans la société à laquelle ils ont droit, et conquérir les conditions matérielles qui vont avec.

A l’arrivée de la marche à Genève, en septembre 2020, un parlement des Sans Voix aura lieu pendant deux semaines. Tout cela est en train de se préparer dès maintenant, et non seulement sur le parcours de la marche, mais aussi dans de nombreux endroits d’Europe.

Rajagopal viendra à Genève en juillet. Il veut rencontrer les personnes les plus démunies ici, et toutes celles et ceux qui fraternisent avec eux. Que pensons-nous de cette initiative partie de l’Inde, quels encouragements, quelles perspectives peuvent-elles nous apporter ici à Genève ?

Leur organisation se nomme EKTA PARISHAD
Qui sont ces paysans ?

 

Cette organisation est née lorsque des paysans Adiwasis, parmi les plus pauvres de l’Inde, ont résisté aux entreprises multinationales qui leur arrachaient leurs terres.
Rajagopal est allé quasi seul dans leurs villages pour les aider à s’organiser. Ils ont ainsi obtenu de belles victoires, au point que leur organisation compte aujourd’hui plus de 200’000 membres, en majorité des femmes. En 2012, ils ont réalisé avec 100’000 paysans une marche de plus de 300km sur la capitale, New Delhi. Ils ont obtenu des garanties importantes sur leurs droits à la terre.

Mais le plus fou est encore à venir. Pour eux la lutte pour la dignité des plus pauvres doit bien sûr continuer à être menée dans chaque village. Mais ils ont vu que cela ne suffisait pas. C’est partout sur notre planète que les plus démunis se font humilier, piétiner, se voient refuser la reconnaissance de leurs droits humains.
Alors ils ont pris cette décision : organiser une grande marche, de New Dehli à Genève, symbole des institutions internationales.
Leur but est pratique : contribuer à fédérer dans un mouvement mondial tout ceux qui agissent avec les plus démunis pour prendre plus de pouvoir sur leurs vie.