L’origine des calendriers de l’avent

Capture CECILE

SOMMAIRE
Qu’est-ce que l’avent ?
L’origine des calendriers de l’avent
Quels calendriers ?
Un choix totalement éclectique

Une idée allemande

C’est l’habitude prise en Allemagne au XIXe siècle de donner aux enfants ou coller sur le mur des images pendant cette période de l’avent qui semble être à l’origine du fameux calendrier de l’avent. C’était sans doute un moyen de canaliser l’impatience jusqu’au jour de Noel
Ces images deviennent en effet de plus en plus somptueuses à partir des années 1850. Elles prennent des couleurs, de l’or, de l’argent, du relief, des dentelles de papier… Elles sont parfois même éditées sous forme de triptyques, avec des volets à ouvrir pour découvrir le dessin central. De cette idée d’images masquées à celle du calendrier de l’avent, il n’y avait plus qu’un pas…
Au lieu de distribuer les images une par une tous les jours, on a donc l’idée, dans la seconde moitié du XIXe siècle, de les cacher dans un calendrier de vingt-cinq cases. L’enfant peut ainsi ouvrir ces petites portes de papier et découvrir chaque jour une nouvelle image à partir du 1er décembre. Une façon de tromper l’attente jusqu’au 24 décembre et de souligner tout le mystère de la nativité. Et, le jour de Noël, c’est bien sûr l’image la plus belle qui est dévoilée devant les yeux émerveillés des petits…

Une diffusion lente

Au XIXe siècle et pendant la plus grande partie du XXe siècle, le calendrier de l’avent n’est présent qu’en Allemagne et en Alsace. Si les sapins de Noël alsaciens se diffusent largement en France après la Seconde Guerre mondiale, il faut attendre les années 1990 pour que les calendriers de l’avent commencent vraiment leur percée, dans le sillage des marchés de Noël qui se multiplient.

Calendriers de l'Avent 14

Calendriers de l'Avent 15

Calendriers de l'Avent 21